Andrew de Lotbinière McDougall QC

Conseil Spécial

Me Andrew de Lotbinière McDougall est conseiller juridique spécial auprès du cabinet Perley-Robertson, Hill & McDougall.

Andrew McDougall QC est un associé du groupe d’arbitrage international du cabinet White & Case LLP, et un membre du Comité des Associés élu du cabinet. Il siège au Comité de la Global Women Initiative du cabinet et a été président du Conseil des Opérations de l’EMEA et chef de la section de contentieux de l’EMEA.

Andrew est considéré comme l’une des « personnes exceptionnelles du cabinet » « qui sont toutes reconnues comme étant des figures de proue dans les domaines de la construction et de l’arbitrage », et il « reçoit des recommandations de commentateurs de marchés à travers toute l’Europe et l’Amérique du Nord pour son excellent travail de gestion des litiges en matière de joint-venture, d’énergie, de fusions-acquisitions et de propriété intellectuelle » (traduit de l’anglais, Who’s Who Legal 2019). Un journal britannique a déclaré que « Le QC est largement reconnu comme l’un des meilleurs juristes d’Europe, dont l’intégrité est irréprochable » (traduit de l’anglais, The Independent 2020). Il est « extrêmement pointu concernant les questions juridiques » (traduit de l’anglais, Chambers 2020), « est une figure-clé de la pratique d’arbitrage commercial du Cabinet », et « gagne grandement en influence sur le marché et est compétent dans les mandats de grande valeur du secteur de l’énergie » (traduit de l’anglais, Chambers 2019). « Les personnes interrogées le félicitent pour sa vaste pratique des litiges commerciaux » « et il dispose d’une riche expérience dans les domaines des ressources naturelles, de la construction, de la fusion-acquisition et de la propriété intellectuelle » (traduit de l’anglais, Chambers 2019). Andrew « s’impose comme un « conseiller moteur » « intelligent, mesuré et de confiance » dans des litiges internationaux de grande envergure. Sa vaste expérience couvre les secteurs de la construction, de l’énergie et de l’industrie minière » (traduit de l’anglais, Who’s Who Legal 2019).

Andrew est particulièrement reconnu pour ses compétences en matière de plaidoirie. Il a été nommé Conseiller de la reine, est l’ancien président du Comité Exécutif de la Foundation for International Arbitration Advocacy, est l’administrateur et ancien bénéficiaire de la Bourse Fox à Middle Temple, et a reçu le prix dans le cours de plaidoirie (mention A+) à sa faculté de droit. « Des sources font l’éloge de ses compétences en matière de plaidoirie et le qualifient comme « l’une des étoiles montantes » dans ce domaine » (traduit de l’anglais, Chambers 2019), et une autre affirma qu’il « réalisa l’un des meilleurs contre-interrogatoires auquel j’ai pu assister » (traduit de l’anglais, Chambers 2018). « Charismatique et persuasif » (traduit de l’anglais, Who’s Who Legal 2018), Andrew est connu pour « avoir fait preuve d’une grande détermination afin de comprendre le bien-fondé d’une affaire, et avoir fourni un soutien et des conseils de qualité à tous les témoins » (traduit de l’anglais, Legal 500 2018).

Andrew représente le Canada à la Cour de la CCI, est membre de l’Institut de la CCI, de la Commission de la CCI, des comités nationaux CCI du Canada et de la France, et a aussi fait partie du groupe de travail de la CCI portant sur les procédures d’arbitrage d’urgence. Il figure également sur les listes d’arbitres du Tribunal Arbitral du Sport et du Centre international de règlement des différends. Andrew a été professeur d’Arbitrage International à l’Université Paris 1, à l’Université d’Ottawa et à l’Institut d’État des relations étrangères de Moscou. Il a enseigné les techniques de plaidoirie en Arbitrage International pendant plus de 15 ans. Andrew est co-auteur du A Practical Guide to International Arbitration (Juris, 2020).


Titres professionnels
  • Solicitor, Irlande, 2018
  • Admission au Barreau de Paris, 2001
  • Solicitor Advocate, Angleterre et Pays de Galles, 1999
  • Avocat, Québec, 1997
  • Barrister & Solicitor, Ontario, 1997
  • Bourse Fox, The Harold G. Fox Education Fund, Middle Temple, Londres, 1997
  • LLL (Droit Civil), Université d’Ottawa, 1995
  • LLB (Common Law), Université d’Ottawa, Prix Nelligan Power, plus haute mention attribuée (A+) pour plaidoirie en première instance, 1994
  • BA (Science Politique et Economie), Université Laval, Québec City, 1991
Expérience pertinente

Andrew a représenté des clients dans diverses affaires dont notamment:

  • Un litige pour un montant de plusieurs milliards de dollars US, régi par le droit australien, concernant un projet dans l’industrie du GNL impliquant de multiples arbitrages à Singapour et des adjudications en Australie ;
  • Un arbitrage CCI pour un montant de plusieurs milliards de dollars US à Stockholm, régi par le droit finlandais, sur un projet singulier dans le secteur nucléaire, impliquant plusieurs arbitrages de litiges, des mesures provisoires complémentaires et des procédures judiciaires de restructuration en France, ainsi que des procédures juridiques européennes sur les aides d’État et la médiation;
  • Un arbitrage LCIA pour un montant de plusieurs milliards de dollars US à Londres, régi par le droit anglais, portant sur une fusion dans le secteur du pétrole et du gaz, ainsi qu’un litige de faillite aux États-Unis;
  • Un arbitrage CCI pour un montant de plusieurs milliards de dollars US à Genève, régi par une loi d’Europe de l’Est, concernant l’annulation par le gouvernement d’un projet dans le secteur nucléaire;
  • Un arbitrage CCI pour un montant de plusieurs milliards de dollars US à Paris, régi par une loi du Moyen-Orient, au sujet d’un projet de construction, et incluant les questions relatives aux non-signataires et les litiges avec les États-Unis visant à suspendre l’arbitrage;
  • Un arbitrage de la CCI et des Chambres de Commerce suisses pour un montant de 1.3 milliards de dollars US à Genève, régi par le droit suisse, concernant des contrats de fourniture dans un État africain impliquant des questions non-signataires, ainsi que de multiples procédures judiciaires en Angleterre, dans l’Etat africain concerné, et aux Etats-Unis, liées à des cas de fraude et de corruption,
  • Un arbitrage UNCITRAL pour un montant de 700 millions de dollars US à Bruxelles, régi par le droit anglais, concernant un accord d’option dans le secteur du pétrole et du gaz, impliquant des litiges à Jersey, Gibraltar et Chypre relatifs à des mesures provisoires et des actions envers des tiers ;
  • Un arbitrage CCI pour un montant de 650 millions de dollars US à la Haye, régi par le droit anglais, concernant des droits de vente et d’étiquetage dans le cadre d’un accord actionnarial dans le secteur des télécommunications en Afrique ;
  • Un arbitrage CNUDCI pour un montant de 600 millions de dollars US à Bruxelles, régi par le droit anglais, portant sur un accord de vente et d’achat d’actions dans le secteur du pétrole et du gaz, impliquant un litige à Chypre ;
  • Un arbitrage CCI pour un montant de 300 millions de dollars US à Santiago, au sujet de la préparation d’un projet hydroélectrique en Amérique du Sud
  • Un arbitrage CNUDCI pour un montant de 300 millions de dollars US à Vienne, régi par le droit russe, concernant une coentreprise dans le secteur du pétrole et du gaz, impliquant des problématiques de fraude et de corruption ainsi que des litiges en Suisse, en Slovaquie et en Autriche, relatifs à la mise en cause d’une sentence finale, à l’exécution et à la faillite ;
  • Un arbitrage CCI pour un montant de 250 millions de dollars à Zurich, régi par une loi du Moyen-Orient, concernant la construction de routes et d’infrastructures publiques, impliquant des litiges parallèles au Moyen-Orient ;
  • Un arbitrage CCI de 250 millions de dollars US à Zurich régi par une loi du Moyen-Orient sur la construction de routes et d’infrastructures publiques, impliquant des litiges parallèles au Moyen-Orient ;
  • Un arbitrage LCIA pour un montant de 250 millions de dollars US à Londres, régi par le droit anglais, concernant des accords actionnariaux et un projet d’immobilier commercial ;
  • Un arbitrage CCI pour un montant de 200 millions de dollars US à Londres, régi par le droit anglais, concernant un contrat EPC pour une usine de traitement en Australie, impliquant un litige en Belgique sur des secrets commerciaux et des informations confidentielles ;
  • Un arbitrage CCI pour un montant de 200 millions de dollars US à Genève, régi par le droit nord-africain, concernant la construction d’une usine de gaz en Afrique du Nord ;
  • Des litiges pré-arbitraux CIRDI et CCI d’un montant de 200 millions de dollars US concernant un projet de ressources naturelles en Amérique du Sud ;
  • Un arbitrage CNUDCI et Règles de Vienne pour un montant de 170 millions de dollars US à Vienne, régi par le droit russe, au sujet d’une coentreprise dans le secteur du pétrole et du gaz, impliquant des questions de fraude et de corruption et des litiges en Autriche relatifs aux contestations des sentences provisoires et définitives ;
  • Des litiges pré-arbitraux CIRDI et CCI pour un montant de 150 millions de dollars US concernant un projet énergétique en Asie ;
  • Un arbitrage pour un montant de 130 millions de dollars US en Arabie Saoudite, selon les règles saoudiennes, et régi par une loi du Moyen-Orient, concernant la construction d’une usine à gaz au Moyen-Orient ;
  • Un arbitrage ad hoc pour un montant de 100 millions de dollars US en Amérique du Nord, régi par une loi nord-américaine, concernant un contrat dans les secteurs de l’aérospatial et de la défense ;
  • Un arbitrage CCI pour un montant de 100 millions de dollars US à Paris, régi par le droit français, sur un contrat dans le secteur des télécommunications ;
  • Un arbitrage LCIA pour un montant de 100 millions de dollars US à Paris, régi par le droit grec, sur la construction d’un aéroport ;
  • Un litige pré-arbitral CCI pour un montant de 80 millions d’euros, régi par le droit européen, concernant une joint-venture dans le secteur de l’immobilier commercial ;
  • Un litige pré-arbitral de l’Association chinoise d’arbitrage pour un montant de 80 millions de dollars US, régi par une loi asiatique, au sujet de la construction d’une ligne de chemin de fer à grande vitesse ;
  • Un litige pré-arbitral CCI pour un montant de 75 millions de dollars US, régi par le droit français, concernant une acquisition de sociétés dans plusieurs pays européens, impliquant des questions de fraude et de corruption ;
  • Un arbitrage CCI pour un montant de 70 millions de dollars US à Paris, régi par une loi africaine, concernant la construction d’un barrage ;
  • Un arbitrage CCI pour un montant de 60 millions de dollars US à Paris, régi par le droit européen, concernant une coentreprise au Moyen-Orient ;
  • Un litige pré-arbitral CCI pour un montant de 40 millions de dollars US, régi par le droit scandinave, concernant une coentreprise dans le secteur de la défense ;
  • ¨Un arbitrage de la Chambre franco-allemande de Commerce et d’Industrie pour un montant de 30 millions d’euros, régi par le droit français, portant sur un contrat de fourniture dans l’industrie des produits de consommation ;
  • Une procédure pré-arbitrale CCI pour un montant de 30 millions d’euros, régie par le droit allemand, pour un accord de joint-venture dans le secteur aérospatial ;
  • Un arbitrage CCI pour un montant de 25 millions de dollars US à Genève, régi par le droit suisse, concernant une coentreprise dans le domaine de la technologie de l’industrie nucléaire, impliquant des mesures provisoires en matière de propriété intellectuelle ;
  • Un arbitrage CCI pour un montant de 25 millions de dollars US à Prague, régi par le droit tchèque, concernant une coentreprise dans le secteur de l’électricité ;
  • Un arbitrage CCI pour un montant de 20 millions de livres sterling à Paris, régi par le droit anglais, concernant un contrat de licence dans le secteur des produits de beauté ;
  • Un arbitrage CC pour un montant de 20 millions de dollars US à Zagreb, régi par le droit macédonien, concernant la construction de travaux routiers et d’infrastructures publiques ;
  • Un arbitrage CNUDCI pour un montant de 20 millions de dollars US à Vienne, régi par le droit russe, concernant une coentreprise dans le secteur du pétrole et du gaz ;
  • Une procédure accélérée d’arbitrage CCI pour un montant de 13 millions de dollars US à Paris, régi par le droit du Moyen-Orient, sur la réhabilitation de sols ;
  • Un arbitrage ad hoc pour un montant de 10 millions d’euros à Zurich, régi par les droits suisse et new-yorkais, concernant la fourniture de technologies et d’équipements ;
  • Un arbitrage CIDC pour un montant de 10 millions de dollars US à New-York, régi par le droit new-yorkais, concernant un accord de non-concurrence au Mexique ; et
  • Un arbitrage CCI pour un montant de 10 millions de dollars US à Londres, régi par le droit anglais, concernant un projet immobilier en Chine, impliquant un litige en Chine, en Angleterre et dans les Caraïbes, relatif à des mesures provisoires, à la contestation d’une sentence finale, à l’exécution et à la liquidation.

Andrew est intervenu comme arbitre dans des procédures d’arbitrage dont notamment :

  • Un arbitrage entre des parties turques, régi par le droit turc, concernant un contrat de construction à Istanbul ;
  • Une procédure d’arbitrage d’urgence entre des entreprises européennes portant sur une vente de marchandises à Paris ;
  • Un arbitrage entre des parties américaines et du Moyen-Orient à Paris, régi par le droit américain, au sujet d’un accord de services dans le domaine de la santé ;
  • Un arbitrage à Paris entre des entités africaines, régi par le droit français, concernant un projet immobilier dans le secteur de l’hôtellerie ;
  • Un arbitrage à Londres entre une société sportive européenne et un promoteur immobilier du Moyen-Orient, régi par le droit anglais, concernant un contrat de licence de propriété intellectuelle dans le domaine du sport ;
  • Un arbitrage entre une compagnie aérienne internationale et une organisation de commerce international à Montréal, régi par le droit canadien, concernant un accord de services ;
  • Un arbitrage entre des parties espagnoles à Londres, régi par le droit anglais, au sujet d’un accord de services dans le secteur du pétrole et du gaz ;
  • Un arbitrage à Ottawa entre une société internationale de logiciels et une société nationale de transport, régi par le droit canadien, portant sur un accord de licence de logiciel et de services techniques ;
  • Un arbitrage à Santiago entre des parties américaines et sud-américaines, régi par le droit américain, au sujet d’un accord de franchise ;
  • Un arbitrage entre des parties des Caraïbes et d’Amérique centrale à Toronto, régi par le droit canadien, concernant un projet de ressources naturelles en Amérique du Sud ;
  • Un arbitrage entre des parties américaines et caribéennes à Miami, régi par une loi caribéenne, concernant un projet immobilier dans les Caraïbes ;
  • Un arbitrage entre des parties scandinaves et d’Europe occidentale à Paris, régi par le droit anglais, concernant une vente de marchandises ;
  • Un arbitrage entre des parties néo-zélandaises et suisses à Zurich, régi par le droit suisse, portant sur un contrat de licence ;
  • Un arbitrage entre un club de football de la Premier League et une organisation sportive, concernant un recours en matière de conduite financière ;
  • Un arbitrage entre un dirigeant sportif et une fédération sportive internationale concernant un recours de conduite financière en tennis de table ;
  • Un arbitrage entre un arbitre et une fédération sportive internationale concernant un recours disciplinaire en tennis de table ;
  • Un arbitrage entre un dirigeant sportif et une fédération sportive nationale, au sujet de la gouvernance d’une fédération sportive internationale dans la catégorie du football américain ;
  • Un arbitrage entre un entraîneur et une fédération sportive internationale sur un recours disciplinaire en tennis ;
  • Un arbitrage entre des athlètes et un club sportif sur un litige contractuel en volley-ball ;
  • Un arbitrage entre un dirigeant sportif et une fédération sportive internationale, concernant un recours pour violation de l’éthique dans le domaine du football ;
  • Un arbitrage entre un athlète et une organisation sportive internationale concernant un recours pour dopage en haltérophilie ;
  • Un arbitrage entre un athlète, le Conseil canadien pour l’éthique dans le sport, des organisations sportives nationales et internationales, et l’Agence mondiale antidopage, au sujet de la compétence du Centre de règlement des différends sportifs du Canada sur un appel pour dopage en haltérophilie ;
  • Un arbitrage entre un athlète et une organisation sportive nationale concernant la compétence du Centre de règlement des différends sportifs du Canada dans un différend relatif à la sélection d’une équipe de patinage de vitesse ; et
  • Un arbitrage entre les athlètes et une organisation sportive nationale concernant la sélection des équipes pour les championnats du monde juniors.
Membre/adhésion
  • Comité national canadien de la CCI, Liste d’arbitres
  • Comité national français de la CCI, Liste d’arbitres
  • Commission d’arbitrage et d’ADR de la CCI
  • Institut mondial du droit des affaires de la CCI
  • CIRD, Liste d’arbitres
  • Centre de règlement des différends sportifs du Canada, Liste d’arbitres
  • Foundation for International Arbitration Advocacy, Comité de direction
  • Association du barreau international, Comité d’arbitrage
  • Institute for Transnational Arbitration, Comité de consultation
  • Jeunes praticiens canadiens de l’arbitrage, Comité de consultation
  • Revue d’arbitrage et de médiation, Conseil éditorial
  • Institut d’arbitrage international
  • London Court of International Arbitration
  • CPR International Institute for Conflict Prevention & Resolution, Comité d’arbitrage
  • The Chartered Institute of Arbitrators
  • ADR Institute of Canada Inc.
  • Association du Barreau canadien, Section du droit international, Comité de règlement des différends commerciaux
  • Solicitors’ Association of Higher Court Advocates
  • Cercle international Rouge et Or de l’Université Laval, Membre fondateur
  • The Harold G. Fox Education FundCanadian Trustee
  • Goodenough College, ancien
Conférences

“The Play on Podcast – Sports Arbitration at the CAS”, 10 Septembre 2020: The Morgan Sports Law Podcast, Episode 4

“Mergers and Acquisitions”, 18 Novembre 2019: International Arbitration Conference: Building Bridges – Resolving Disputes Through International Arbitration, Brisbane, Australie

“Cross-examination of Witnesses”, Septembre 2019: Young ICCA Skills Training Workshop, Varsovie

“The Other Europe of Arbitration: European constraints in sport arbitration”, Avril 2019: Status of Arbitration in Europe Annual Conference, Paris

“Understanding and Navigating Unconscious Gender Bias in the Legal Sector”, Mars 2018: Arbitral Women, Genève

“M&A arbitration disputes involving publicly listed companies–Perspective of in-house counsel” and “What happens when one of the parties in a several hundred million dollar arbitration over an option agreement does a public listing relying on the disputed asset?”, Mai 2017: Dispute Resolution in M&A Transactions Conference (Court of Arbitration at the Confederation of Lewiatan), Varsovie

“Selected Jurisprudence from Other Sport Tribunals”, Mai 2017: Sport Dispute Resolution Centre of Canada’s (SDRCC) Mediator and Arbitrator Conference, Ville du Québec

“LWRs in India- Challenges and Solutions for Moving Forward”, 12 Avril 2017: 3rd India Nuclear Industry Congress, Mumbai, Inde

“Advocacy in different international fora: Innovation through cross-fertilization?”, Janvier 2017: FIAA-MIDS Tenth Anniversary Conference, Genève

“Arbitration & Alternative Dispute Resolution”, Decembre 2015: FIDIC International Contract Users’ Conference (IBC Legal), Londres

“Non-signatories”, Novembre 2015: GAR Live Paris

“Oral Advocacy in International Arbitration”, Octobre 2015: YCAP/Young ICCA Fall Symposium – International Arbitration Advocacy Workshop, Vancouver

“Mock emergency arbitration”, Mai 2015: 1st Annual ICC Asia Regional Conference on International Arbitration, Singapour

“Arbitrator Immunity”, Mai 2015: Masterclass for Arbitrators, ICC Institute of World Business Law, Paris

“Preliminary and Urgent Matters”, Mars 2015: ICC YAF Conference, Paris

“Practical aspects of Emergency Arbitrator proceedings”, Septembre 2014: ICC UK Symposium on “The Arbitral Award”, Londres

“Emergency Arbitrator and provisional measure: recent experience”, Mai 2014: ICC Brazilian Arbitration Day, Sao Paulo

“Choices in International Commercial Arbitration”, Avril 2014: Faculty of Law of the Moscow State University (MGU), Moscou

“The Process of International Arbitration: Are Procedural Practices still divergent or are they converging?”, Mars 2014: Germany as Seat of Arbitration Conference (AFSIA / DAV), Francfort

Articles/publications

A Practical Guide to International Arbitration, Juris, Janvier 2020 (en collaboration avec Abby Cohen Smutny et Michael P. Daly)

“Managing nuclear new build risks”, Energy Focus, Juillet 2020 (en collaboration avec Daniel Garton, Richard Hill, Kirsten Odynski, et Dipen Sabharwal QC)

“Why Managing Dispute Risks in NPP Projects is Important”, Lexis Nexis Energy Law Report, Février 2020 (en collaboration avec Daniel Garton, Richard Hill, Kirsten Odynski, et Dipen Sabharwal QC)

“Managing Dispute Risks in Nuclear Power Plant Projects”, Infrastructure Intelligence, 17 Décembre 2019

“Emergency Arbitrator Proceedings”, Kluwer Arbitration Practice Plus, 10 Décembre 2019 (en collaboration avec Poorvi Satija et Salma Selim)

“French Supreme Court dismisses Tecnimont challenge 11 years later (Tecnimont SPA v J&P Avax)”, Lexis Nexis, 22 Janvier 2019 (en collaboration avec Noor Davies)

Attracting International Arbitrations Through Adoption of Predictable and Transparent National Legislation – Advantages of the UNCITRAL Model Law for an Aspiring Arbitration Seat, Scandinavian Studies in Law, Volume 63, Arbitration, 2017, (en collaboration avec Tuuli Timonen et Nika Larkimo)

“Recent Trends in International Arbitration”, 80 year anniversary book of the Board of Business Practice of the Finnish Chamber of Commerce, Octobre 2017 (en collaboration avec Tuuli Timonen et Nika Larkimo)

“Mandatory time limit for rendering awards under Indian law: how good intentions can lead to bad outcomes”, the Indian Journal of Arbitration Law (IJAL), vol. 5, issue 2, pp.188-195, Janvier 2017 (en collaboration avec Dipen Sabharwal et Manu Thadikkaran)

“L’aspect international de l’arbitrage: 10 réflexions de practicien”, Manuel interdisciplinaire des modes amiables de résolution des conflits,pp. 1129-1148, 2015 (en collaboration avec Paul Giraud)

“ConocoPhillips Petrozuata, ConocoPhillips Hamaca B.V. and ConocoPhillips Gulf of Paria B.V. v. Bolivarian Republic of Venezuela,” Brill Nijhoff – The Journal of World Investment and Trade 15, pp. 1062-1069, 2014 (en collaboration avec Samy Markbaoui)

“L’influence de la culture sur la pratique de l’arbitrage international : une perspective personnelle”, McGill Journal of Dispute Resolution (MJDR), volume 1, issue 1, 2014

“International Arbitration Supports a Country’s Competitiveness and the Rule of Law,” Revue Droit & Affaires, La Compétitivité de la Règle de Droit, Edition 11, 2013 (en collaboration avec Heather Clark)

“Refusing to Recognize and Enforce an Arbitral Award for the Wrong Reasons – When the Cry for the Right to be Heard is Too Loud,” Cahiers de l’arbitrage, n°4, p. 1041, 1er Octobre 2013

“The “Business Case” For and Against International Arbitration,” International Energy and Minerals Arbitration, Paper 11, Rocky Mt. Min. L. Fdn., Septembre 2013 (en collaboration avec Kirsten Odynski)

“Res judicata in International Arbitration: Case Studies and Principles,” TDM 3, 2012

“Canada and Investment Treaty Arbitration: Three Prominent Issues – ICSID Ratification, Constituent Subdivisions, and Health and Environmental Regulation,” 8 South Carolina Journal of International Law and Business 63, 2011 (en collaboration avec Barry Leon et John Siwiec)

A Holistic Approach to Arbitration,” The Lawyers Weekly, Vol. 31, No. 30 Décembre 2011 (en collaboration avec Barry Leon et John Siwiec)

“Ontario Court of Appeal Clarifies Standard of Review for Arbitral Awards and Confirms NAFTA Tribunal’s Award of Upstream Losses,” North American Free Trade & Investment Report, Vol. 21, No. 19, Octobre 2011 (en collaboration avec Barry Leon et Daniel Taylor)

“Why Statutory Claims Remain Arbitral,” The Lawyers Weekly, Vol. 31, No. 18 Septembre 2011 (en collaboration avec Barry Leon et Daniel Taylor)

“Nine Supreme Court Judges Endorse Arbitration,” Global Arbitration Review, Vol. 6, Issue 2 Avril 2011 (en collaboration avec Barry Leon et Daniel Taylor)

“NAFTA Countries Seeking to Set Aside ‘Upstream Losses’ Award: When Should Courts Intervene?,” North American Free Trade & Investment Report, Vol. 21, No. 4 Février 2011 (en collaboration avec Barry Leon et Daniel Taylor)

“Left Holding the Bill: Can the NAFTA Countries Recover From Their Constituent Territories,” North American Free Trade & Investment Report, Vol. 21, No. 1, Janvier 2011 (en collaboration avec Barry Leon)

“Panorama of World Case Law: Canada,” The Paris Journal of International Arbitration, 2010-3 (en collaboration avec Barry Leon)

“Is The System Working: What Lessons Can Be Learned From A Canadian Trilogy Of Investor Claims (Abitibibowater, Chemtura, First Quantum Minerals)?,” Kluwer Arbitration Blog, www.kluwerarbitrationblog.com, 15 Septembre 2010

“To Specialize or Not: How Should National Courts Handle International Commercial Arbitration Cases?,” Kluwer Arbitration Blog, www.kluwerarbitrationblog.com, 2 Septembre 2010 (en collaboration avec Barry Leon)”Why Has Canada Not Ratified the ICSID Convention?,” Kluwer Arbitration Blog, www.kluwerarbitrationblog.com, 24 Août 2010 (en collaboration avec Barry Leon)

“Why Canada Leads as the Model Law Turns 25,” Kluwer Arbitration Blog, www.kluwerarbitrationblog.com, 10 Août 2010 (en collaboration avec Barry Leon)

“The CEDR Rules for the Facilitation of Settlement in International Arbitration: An Important Advance in International Arbitration,” ADR Institute of Ontario, Printemps 2010 (en collaboration avec Barry Leon et Daniel Taylor)

“Confidentiality When Arbitration Goes to Court: A Recent Canadian Court Decision Supports Confidentiality,” The Institute for Transnational Arbitration, Vol. 24, No. 1-2, Hiver / Printemps 2010 (en collaboration avec Barry Leon)

“Keeping Courts’ Hands Off Arbitration: Bahrain’s Innovation,” The Lawyers Weekly, Vol. 29, No. 49, Juin 2010 (en collaboration avec Barry Leon)

“Delaware Court Enters the Arbitration Business,” The Lawyers Weekly, Vol. 29, No. 44, Avril 2010 (en collaboration avec Barry Leon)

“Upcoming G20 Meeting in Canada Presents an Opportunity for Canada to Join ICSID,” North American Free Trade & Investment Report, Vol. 20, No. 6 Mars 2010 (en collaboration avec Barry Leon)

“What Renders an Arbitration Agreement ‘Inoperative’: Clarification May Be Coming From the Supreme Court of Canada,” International Bar Association – Arbitration News, Vol. 15, No. 1er Mars 2010 (en collaboration avec Barry Leon)

“Litigating and Arbitrating in Ontario After the New Rules: Lessons from the International Arbitration Evidence Rules of the IBA,” The Advocates’ Society E-Brief, Vol. 21, No. 2, Hiver 2010 (en collaboration avec Barry Leon et Owen Bourns)

“Adding Value to Your International Business,” Ottawa Business Journal, www.ottawabusinessjournal.com, 13 Avril 2009

“LCIA Arbitration,” Revue Droit & Affaires: Le choix d’un règlement d’arbitrage, 6ème ed., 2008

“The New York Convention and the Coming of Age of International Commercial Arbitration in Canada,” Mealey’s Executive Summary – The New York Convention: 50 Years of Experience, pp. 74-89, Octobre 2008 (en collaboration avec Luisa H. Cetina)

“How International Arbitral Tribunals Establish the Facts of a Case Through Documentary Evidence,” International Business Law Journal, no. 4, pp. 509-522, 2008 (en collaboration avec Nicolas Bouchardie)

“New EU Mediation Directive,” IBA Mediation Committee Newsletter, pp. 17-18, Septembre 2008

“Supreme Court of Canada Renders Landmark Decision Encouraging the Arbitration of Commercial Disputes,” Bloomberg law reports – Litigation, Vol. 01, No. 05, 26 Novembre 2007

“ICSID Tribunals Apply New Rules on Amicus Curiae,” Mealey’s International Arbitration Report, Février 2007 (en collaboration avec Ank Santens)

“Combating the Corruption of Arbitrators: Update on the Additional Protocol to the Criminal Law Convention on Corruption,” Mealey’s International Arbitration Report, Décembre 2006

“ICSID Amends Its Arbitration Rules,” International Arbitration Law Review, 119, 2006 (en collaboration avec Ank Santens)

“Separability Saved: US Supreme Court Eliminates Threat to International Arbitration,” Mealey’s International Arbitration Report, Mars 2006 (en collaboration avec Leon Ioannou)

“International Arbitration and Money Laundering,” 20, American University International Law Review, 1021, 2005

“A Case Study in Litigation in Support of Arbitration: China, England, and the Turks and Caicos Islands,” Mealey’s International Arbitration Report, Septembre 2005

“Affirmation of French Courts’ International Jurisdiction on International Arbitration and the Right to the Constitution of an Arbitral Tribunal,” International Bar Association Committee D News, Vol. 10, No. 2, 22 Septembre 2005 (en collaboration avec Guillaume Borg)

“Canadian Courts Uphold NAFTA Awards – Part II,” North American Free Trade & Investment Report, Vol. 15, No. 2, 10,  31 Janvier 2005 (en collaboration avec Mark A. Luz)

“Canadian Courts Uphold NAFTA Awards,” North American Free Trade & Investment Report, Vol. 14, No. 5, 7, 15 Mars 2004 (en collaboration avec Mark A. Luz)

“Court of Cassation Decision Enforces a Conciliation Clause,” International Bar Association Committee D News, Vol. 8, No. 2, 9 Septembre 2003 (en collaboration avec Guillaume Borg)

“On-Line Arbitration Services,” Stockholm Arbitration Report, 2002:1, 221

Domaines d'expertise